L’Agglomération

Histoire

En avril 1997, les Maires de Fort-de-France, Le Lamentin, Saint-Joseph et Schoelcher, créent le Syndicat Intercommunal du Centre de la Martinique (SICEM) pour améliorer le traitement des déchets sur le territoire des 4 communes et initier la construction de l’Unité de Traitement et de Valorisation des Déchets Ménagers (UTVD) du Morne Dillon.

En juillet 1999, la Loi Chevènement offre aux élus du Centre l’opportunité de donner une autre dimension à cette coopération intercommunale. Son but : associer des villes pour mettre en commun des moyens et des équipements, assurer un meilleur service et de meilleures prestations aux administrés et faciliter l’implantation de nouvelles activités économiques.

Le 27 décembre 2000, le SICEM est dissous et cède la place à la CACEM, Communauté d’Agglomération du Centre de la Martinique ; celle-ci réunit les 4 villes du Centre avec un champ de compétences élargi.

Schoelcher

Agglomération jeune, animée et sportive, Schoelcher et ses 20.069 habitants, s’étend sur 2.295 ha.
Elle regroupe 2.886 établissements*.
Luc Clémenté est le Maire de la commune.

Fort-de-France

Fort-de-France, ville capitale, compte environ 79.055 habitants, regroupe 14.511 établissements* et bon nombre d’administrations, un port de commerce, un terminal de croisière…Didier Laguerre, est le Maire de la commune.

Saint-Joseph

Poumon vert de l’Agglomération, Saint-Joseph avec ses 16.402 habitants, est la commune qui possède la plus vaste ère forestière de la Martinique.Elle regroupe 1.621 établissements*.Yan Monplaisir est le Maire de la commune.

Le Lamentin

Le Lamentin, avec ses 6.232 ha est la plus grande commune de l’île et compte environ 41.203 lamentinois.Elle héberge sur son territoire près de 8.236 établissements* dont l’aéroport Aimé CESAIRE.David Zobda est le Maire de la commune.

*Tous secteurs d’activités hors SNC (Société en Nom Commun) – Source AGDE au 31/12/19

Présentation de la CACEM

Compétences

Etablissement Public de Coopération Intercommunale, la CACEM assure des compétences au regard de la loi n°99-586 sur la coopération intercommunale du 12 juillet 1999.

Compétences obligatoires

 • Développement économique et Promotion du tourisme

•  Aménagement de l’espace communautaire

•  Equilibre social de l’habitat

•  Politique de la Ville

•  GEMAPI (GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations)

•  Accueil des gens du voyage

•  Collecte et traitement des déchets ménagers et assimilés

Compétences optionnelles

• Gestion des voies d’intérêt communautaire

•  Protection et mise en valeur de l’environnement et du cadre de vie

•  Assainissement (gestion des eaux usées et pluviales)

•  Distribution en eau potable

•  Construction, aménagement, entretien et gestion d’équipements culturels et sportifs d’intérêt communautaire

• Conduite d’une étude sur la restauration scolaire

•  Elaboration d’un schéma intercommunal d’assainissement

•  Etude sur l’exploitation des eaux souterraines

•  Nettoiement de la voirie

Budget 

Le budget de la CACEM se compose du budget principal et 4 budgets annexes, à savoir :

Technopole Martinique, Zones d’Activités Communautaires, Port de Plaisance Communautaire de l’Etang Z’Abricots et Energies renouvelables.

Le budget consolidé de la CACEM 2021 (tous budgets confondus, section de fonctionnement et d’investissement) s’élève au total à 202 M€ dont 177,2 M€ pour le budget principal.

Un budget 2021 de résilience, de solidarité et de sécurisation de l’alimentation en eau potable

et des conditions sanitaires pour favoriser le développement des activités des usagers du

Territoire Centre.

La CACEM poursuit son programme d’investissement pluriannuel. Les principales opérations

sont :

• le pont du Calebassier (ouvrage d’art),

• la réalisation de la Pépinière agro-transformation,

• la Zone d’Activités Economiques de Case Navire (Schoelcher) ;

• l’extension du bassin Z’Abricots du Port de l’Etang Z’Abricots.

Et renforce sa politique de développement économique et sociale :

• Aide à l’immobilier exceptionnelle : enveloppe de 350 000€,

• Mesures d’accompagnement social : 200 000€,

• Mesures en faveur de l’emploi, soutien aux chantiers d’insertion : 2,4 M€ de contrats signés

en 2020

TOTAL BUDGET CACEM ET SATELLITES : 322 044 158,70 €

LES ÉLUS COMMUNAUTAIRES

Le Conseil Communautaire, organe délibérant de la CACEM, est composé de 56 membres, élus Communauté et décide de ses orientations politiques.

Le Bureau Communautaire est composé de 16 membres (Président et Vice-Présidents),

Il examine et émet un avis sur les dossiers à soumettre au Conseil Communautaire. Par délégation du Conseil Communautaire, il peut également prendre des décisions dans des domaines précis.

LES COMMISSIONS

Les 11 commissions regroupent différents champs d’actions traités par les élus et les services instructeurs. Chaque commission est présidée et animée par un Président, réunie à son initiative. Leur rôle est d’étudier les questions et projets soumis par la suite en bureau, et en

Conseil Communautaire.